Journée internationale de la diversité biologique

Le thème d’aujourd’hui est « Nos solutions sont dans la nature »

L ‘ ONU a proclamé le 22 mai la Journée internationale de la diversité biologique (BID) afin de mieux comprendre et de sensibiliser aux questions de biodiversité. Lors de la première création par la Deuxième Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies le 29 décembre 1993(date d’entrée en vigueur de la Convention sur la diversité biologique), cette date a été désignée Journée internationale de la diversité biologique. En décembre 2000, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 22 mai en tant que JID, pour commémorer l’adoption du texte de la Convention le 22 mai 1992 par l’Acte final de Nairobi de la Conférence pour l’adoption de l’accord Texte de la Convention sur la diversité biologique. Cela a été fait en partie parce qu’il était difficile pour de nombreux pays de planifier et d’organiser des célébrations appropriées pour la date du 29 décembre, compte tenu du nombre de vacances qui coïncident autour de cette période de l’année

Les monts Kahuzi et Biega – © Esther Nsapu

Le thème d’aujourd’hui est « Nos solutions sont dans la nature »
Laissez apporter à notre propre réalité ici en République Démocratique du Congo, je sais qu’à chaque recherche sur Google à ce sujet, la plupart de réponses ne concernent que des problèmes. Pensez-vous qu’il est temps de commencer à inclure la biodiversité dans nos priorités ?
Notre économie est basée sur le minerai. Pourtant nous sommes bénis d’une biodiversité si riche et unique. Alors que la communauté mondiale est appelée à réexaminer sa relation avec la nature, une chose est certaine : malgré toutes nos avancées technologiques, nous sommes entièrement dépendants des écosystèmes sains et dynamiques pour notre santé, l’eau, nos aliments, les médicaments, les vêtements, le carburant, abri et énergie, juste pour en nommer quelques-uns. Le slogan « Nos solutions sont dans la nature » souligne l’espoir, la solidarité et l’importance de travailler ensemble à tous les niveaux pour construire un avenir de vie en harmonie avec la nature.

L’année 2020 est celle de la réflexion, d’opportunités et de solutions. On attend, de chacun de nous, que nous allons « construire mieux » en utilisant ce temps pour augmenter la résilience des nations et des communautés alors que nous nous remettrons de cette pandémie. C’est l’année où, plus que jamais, le monde peut témoigner une forte volonté d’un cadre mondial qui « pliera la courbe » sur la perte de biodiversité au profit des humains et de toute la vie sur Terre.
Faisons partie de cette réflexion, prenons tous une grande respiration et réapprenons à prioriser notre nature. Comment la garder en saine tant pour les hommes que pour la faune là-dedans. Pour une fois soyons au front, prenons des mesures pour valoriser nos efforts pour protéger la biodiversité.

Author: La rédaction